Polybutylène succinate : PTT et Mitsubishi industrialisent

Partager cet article avec :

PTTMCC Biochem, coentreprise qui réunit le Thaïlandais PTT et le Japonais Mitsubishi Chemical Corporation (MCC), a posé début septembre la première pierre de son usine de polybutylène succinate (PBS) biosourcé à Rayong, en Thaïlande. Il devrait s’agir de la toute première usine de PBS biosourcé au monde. D’une capacité de 20 000 tonnes par an, cette usine est construite par une autre coentreprise, constituée par Hitachi Plant Technology et Toyo Thai Corporation. La mise en service est prévue pour le deuxième trimestre 2015. Ces productions de PBS vert seront fabriquées à partir de matières premières renouvelables et biodégradables, en l’occurrence de la canne à sucre et de céréales. Ce PBS devrait être biosourcé à hauteur de 50% en phase initiale grâce à l’utilisation d’acide succinique vert. La coentreprise précise que son PBS sera entièrement biosourcé lorsque du 1,4-butanediol (BDO) biosourcé sera commercialement disponible. La société a déjà signé des accords avec BioAmber et Mitsui pour être directement alimenté en BDO et acide succinique verts depuis la Thaïlande.

Une concurrence avec le PEbdl

Ce PBS biosourcé disposera de caractéristiques similaires à celles du polyéthylène basse densité linéaire, selon PTTMCC Biochem. Il pourra être utilisé dans des applications comme la production de films et de couches plastiques, de matériaux non-tissés ou encore comme des opérations d’extrusion et de lamination.

Partager cet article avec :