Plastiques : Carbios et L’Oréal créent un consortium sur le biorecyclage

Partager cet article avec :
Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

La société de bioplasturgie Carbios et le groupe L’Oréal ont signé un accord de collaboration sur les cinq prochaines années pour la création d’un consortium visant à l’industrialisation de la bio-recyclage. Ouverte à d’autres industriels, cette collaboration prévoit que les membres du consortium bénéficient du procédé innovant de recyclage enzymatique des plastiques développé par Carbios. Dans ce cadre, L’Oréal ambitionne de s’appuyer sur cette technologie innovante pour concevoir ses emballages dans une logique d’économie circulaire. « Nous sommes fiers d’avoir cofondé ce consortium avec L’Oréal. Notre technologie, basée sur l’utilisation d’enzymes, apporte une solution inédite permettant d’optimiser les performances et le cycle de vie des plastiques. L’engagement de L’Oréal en matière de développement durable est un accélérateur pour l’innovation et nous sommes certains que d’autres groupes internationaux, leaders dans leurs domaines, se joindront à ce projet dans les prochains mois pour engager à nos côtés une transition majeure dans la façon dont nous produirons les matériaux plastiques de demain », déclare Jean-Claude Lumaret, directeur général de Carbios.

Une récente levée de fonds pour industrialiser son procédé

La société Carbios a fait parler d’elle cet été au travers d’une levée de fonds de 4,2 millions d’euros. Une augmentation de capital qui va lui permettre d’industrialiser son procédé de recyclage enzymatique, qui a atteint le stade du pilote. Pour ce faire, il avait mandaté l’ingéniériste TechnipFMC en juin 2017. Après avoir réussi à synthétiser des oligomères de PET cet été, Carbios est parvenu à produire du PET vierge à partir de PET usagé issu de son procédé.

 

Partager cet article avec :