Pivert sélectionné pour produire le premier caroténoïde de Deinove

Partager cet article avec :
La SAS Pivert à Venette a été choisie par Deinove.

La société Deinove vient d’annoncer le lancement de la production industrielle de son premier caroténoïde. C’est la SAS Pivert, près de Compiègne, qui a été sélectionnée comme partenaire pour assurer cette production, en commençant par une mise à l’échelle industrielle du procédé de fermentation développé par Deinove sur la base d’un « Process Book » complet. Deinove s’est occupé de la partie upstream. En effet, le spécialiste des bactéries déinocoques a su développer un procédé optimisé en termes de performance et de robustesse à l’échelle de 20 litres. Pour la partie downstream – extraction, purification et formulation -, il s’était associé à la société lyonnaise Processium, spécialiste du développement de procédé.

Le transfert de technologie est actuellement en cours au sein de Pivert et la production à l’échelle de plusieurs mètres cubes démarrera en janvier.  Plusieurs lots seront produits, afin de valider le procédé industriel, et préparer des échantillons en vue de l’effort commercial qui débutera au deuxième trimestre.

L’innocuité des souches démontrée

En parallèle,  Deinove explique qu’il a mené un programme complet visant à démontrer l’innocuité de la souche impliquée dans le procédé de production de l’ingrédient, le Deinococcus geothermalis. Les tests qui ont été conduits sur un schéma d’auto-affirmation GRAS – démarche réglementaire propre aux Etats-Unis – sont conformes aux directives de l’OCDE et aux demandes des instances réglementaires européennes et américaines. Ces études ont été conclues avec succès et montrent une absence totale de toxicité de la souche productrice. Ces résultats très satisfaisants offrent des perspectives prometteuses de mise sur le marché des différents composés fabriqués par cette souche, dont les caroténoïdes, dans le domaine de la cosmétique mais également de la nutrition.

Marie Bézenger, directrice des opérations de Deinove, a déclaré à cette occasion : « Nous sommes sur le point de produire notre premier ingrédient à l’échelle industrielle. Nos équipes sont sur place pour assurer le transfert de technologie et nous sommes impatients de voir sortir les premiers lots. C’est une première pour Deinove et une des dernières étapes avant la commercialisation de notre ingrédient innovant. »

Partager cet article avec :