Pivert obtient la délivrance de deux brevets américains

Partager cet article avec :
Locaux de SAS Pivert.

La SAS Pivert, spécialisée dans les produits et procédés innovants en chimie du végétal, a franchi une étape supplémentaire en propriété intellectuelle, avec la délivrance de deux brevets aux États-Unis. Ces deux titres portent sur des technologies de valorisation du végétal pour des applications en cosmétique, dans les lubrifiants et les polymères biosourcés. Le brevet US9,550,715 concerne un procédé de synthèse d’acide glycolique à partir de glycérol, tandis que celui enregistré sous la référence US9,556,402 porte sur une procédé catalytique d’hydroformylation de triglycérides. « Notre programme de R&D est à l’origine d’un portefeuille de propriété intellectuelle cohérent avec les attentes de l’industrie. Aujourd’hui, avec la délivrance de deux brevets aux Etats-Unis, nous démontrons que les technologies développées renforcent également la compétitivité internationale de nos partenaires industriels », se félicite Gilles Ravot, directeur général de la SAS Pivert.

Un acteur dynamique en propriété intellectuelle

La SAS Pivert a initié depuis sa création en 2012 mène un programme de recherche sur l’ensemble du cycle de la biomasse depuis la production agricole, jusqu’à la transformation en bioproduits. La société établit des programmes collaboratifs avec des équipes scientifiques qualifiées afin de développer des innovations conformes aux attentes du marché. Ainsi, la SAS Pivert détient d’ores et déjà 6 brevets en France, dont cinq issus de travaux avec le CNRS dans le cadre du programme Genesys. La majorité des brevets de la SAS Pivert porte sur la mise au point de procédés de synthèses innovants et respectueux de l’environnement à partir de matières premières d’origine végétale telles que des huiles de colza ou de tournesol. Certains brevets couvrent également l’obtention par ces procédés de nouvelles molécules biosourcées. Récemment, la SAS Pivert s’est d’ailleurs lancé dans le domaine du biocontrôle, en prévoyant un investissement de 5 à 10 M€ dans les 3 ou 4 prochaines années.

Une offre technologique complète

Pour ses activités, la SAS Pivert peut s’appuyer sur sa plateforme technologique Biogis Center, opérationnel depuis 2016. Fruit d’un investissement total de 57 millions d’euros à l’horizon 2020, ces installations de 6 000 m2 abriteront divers ateliers pilotes (chimie catalytique, biotechnologie, thermochimie, formulation, broyage etc…), un laboratoire d’analyses et une zone micropilote de prise en main de procédés. En outre, la SAS Pivert a noué une collaboration avec la plateforme technologique Extractis, spécialisée dans l’extraction, le fractionnement et la chimie de la biomasse végétale.

 

Partager cet article avec :