Piedmont lance une gamme de polyols à 100% biosourcés

Partager cet article avec :
Myriant
Myriant achève la construction de son unité d’acide biosuccinique à Lake Providence.

La société américaine Piedmont Chemical vient d’ajouter à son portefeuille une nouvelle offre de polyesters polyols renouvelables. Ces produits sont utilisés comme intermédiaires dans la production de mousses de polyuréthane, de revêtements, d’adhésifs et de produits d’étanchéité. Pour fabriquer ces produits, Piedmont a combiné le propanediol Susterra de DuPont Tate & Lyle Bio Products (coentreprise de DuPont et de Tate & Lyle) avec l’acide biosuccinique de Myriant Corporation pour produire un polyol de haute pureté, à 100 % biosourcé, dont la fonctionnalité et le prix s’alignent sur ceux des polyols d’origine fossile. Piedmont précise que les spécifications techniques et des échantillons de polyols seront disponibles d’ici à la fin de l’année pour les producteurs de polyuréthanes à la recherche de «polyols verts». DuPont Tate & Lyle Bio Products produit son propanediol Susterra à Loudon, dans le Tennessee, avec une capacité de 63 500 t/an. L’usine est opérationnelle depuis novembre 2006. Myriant va commencer la production commerciale d’acide biosuccinique au premier trimestre 2013 à Lake Providence, en Louisiane, avec une capacité de 13 600 t/an. Selon un rapport publié en 2012 par Global Industry Analysts, le marché mondial des polyols devrait atteindre 4,3 milliards de livres en 2017 (5,3 Mrds €). Les polyols renouvelables vont faire l’objet d’une demande croissante pour permettre de réduire l’empreinte carbone de nombreux produits aval. Le rapport cite bien comme applications les peintures, les revêtements, les adhésifs, les produits d’étanchéité, ainsi que les élastomères microcellulaires.

Partager cet article avec :