Photobioréacteurs: Schott et Varicon Aqua construisent un pilote

Partager cet article avec :

Le spécialiste allemand des équipements en verre Schott et le fabricant britannique de photobioréacteurs d’algoculture Varicon Aqua ont annoncé la construction d’un pilote de 4 m3 pour la culture d’algues au Centre national de recherche du Caire en Egypte. Elaboré avec le verre borosilicaté Duran de l’Allemand, ce photobioréacteur tubulaire Phyco-Flow est utilisé pour étudier la possibilité d’exploiter des algues pour la production sur le sol égyptien de biocarburants et d’ingrédients pour l’alimentation (humaine et animale). « Depuis des années, nous considérons que le verre de Schott est le meilleur matériau pour la construction de photobioréacteurs, et combiné à notre savoir-faire opérationnel et en matière de conception, cela procure une proposition formidable pour le client », détaille Joe McDonald, directeur général de Varicon Aqua. Pour favoriser une meilleure promotion de ces systèmes, les deux partenaires indiquent que des guides techniques gratuits sur les photobioréacteurs tubulaires seront disponibles.

Un portefeuille diversifié pour Varicon Aqua

La société britannique propose plusieurs types de photobioréacteurs pour l’exploitation industrielle des algues. Outre le Phyco-Flow, Varicon Aqua propose ses modèles Phyyco-Bubble (pour le laboratoire, d’une volume de de 3 à 25 L), BioFence (pour les cultures à haute densité), Phyco-Lift (culture verticale), Phyco-Pyxis (avec éclairage LED pour des cultures de 1 à 4 m3). Outre les équipements, Varicon commercialise également des milieux de cultures répondant spécifiquement aux besoins des algues (Cell-Hi).

 

Partager cet article avec :