Petrobras produit du biodiesel à partir de poisson

Partager cet article avec :

Selon la publication digitale Undercurrent News, Petrobras Biofuels, filiale de la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras, démarre la production de biodiesel à partir de déchets de tilapia, un poisson parmi les plus consommés au monde, bien adapté à l’élevage. Le site de production est installé à Quixada, dans l’état de Ceara. Selon les estimations, la société devrait acheter autour de 15 tonnes par mois de déchets de poisson (huiles et graisses) à quelque 300 familles de pêcheurs avoisinants le site. Dans ce processus, l’huile de poisson est toujours mélangée à d’autres matières premières, telles que l’huile de soja. Mais Petrobras souhaiterait développer son gisement avec l’utilisation d’autres huiles de poisson toujours pour produire du biocarburant.

Un partenariat avec le ministère brésilien de l’aquaculture et de la pêche
« Nous avons commencé en utilisant les déchets de tilapia parce qu’il est produit à l’échelle régionale, mais nous évaluerons d’autre type d’huiles de poisson, y compris des huiles de poissons d’eau salée, dès que nous aurons la possibilité de trouver des fournisseurs familiaux », a déclaré un porte-parole du groupe. Sur ce projet, Petrobras n’envisage pas de s’allier à de grandes sociétés d’aquaculture. Le groupe préfère se concentrer sur les petits pêcheurs et aquaculteurs en vertu d’un programme social qu’il a engagé avec le ministère brésilien de l’aquaculture et de la pêche.

Le biodiesel peut être produit à partir de différentes sources de biomasses, des huiles végétale, mais aussi des graisses animales, des huiles de fritures ou des huiles de vidanges usagées. En France, il existe des unités industrielles pour ces différents types de valorisation de déchets (dont Estener, Osilub, Sarp Limay…).

Partager cet article avec :