PDO : le projet d’industrialisation de Metabolic Explorer légèrement décalé

Partager cet article avec :

Le projet d’industrialisation du procédé de production de 1,3-propanediol (PDO) biosourcé de Metabolic Explorer à Ulsan (République de Corée) est décalé de six mois.

La société française, et son partenaire SK Chemicals, ont réaffirmé leur intention de poursuivre leur collaboration. Mais l’augmentation de la capacité de production et l’intégration de cette première unité du genre sur le complexe pétrochimique coréen vont nécessiter la réalisation d’études d’ingénierie additionnelles.

Nouvelles études d’ingénierie de détails

Young Hwi Jin, Senior vice-président et directeur de la division Matériaux Biosourcés et Energie de SK Chemicals a déclaré : « L’industrialisation du 1,3-propanediol (PDO) nécessite la réalisation de nouvelles études de détails. SK Chemicals et Metex vont collaborer pour définir le meilleur périmètre et la valeur générée par ce premier investissement pour industrialiser le 1,3-propanediol biosourcé issu de la technologie développée par Metex ».

Benjamin Gonzalez, président-directeur général de Metabolic Explorer a assuré que sa société «  mettra sa maîtrise du procédé et son expertise au service de son partenaire pour permettre l’industrialisation de sa technologie PDO reconnue et voir le démarrage des opérations de construction. »

Arrivé au stade de l’industrialisation pour son programme PDO, Metabolic Explorer mène aussi de front deux autres projets autour de la L-méthione et du MPG (monopropylène glycol). Le dirigeant se fixe deux ans pour voir enfin la construction d’une première usine pour l’un de ces trois projets.

Partager cet article avec :