PCAS qualifiée d’Entreprise innovante par Bpifrance

Partager cet article avec :
V. Touraille
Vincent Touraille, directeur général de PCAS.

PCAS, le spécialiste du développement et de la production de molécules complexes, vient d’obtenir la qualification « Entreprise Innovante » attribuée par Bpifrance. Cette qualification récompense l’implication depuis de nombreuses années de PCAS en R&D au travers de programmes dédiés et de partenariats noués avec les leaders mondiaux de la Santé et des Technologies de pointe, deux domaines d’activité en forte croissance et à fort potentiel.

« Nous sommes très heureux que PCAS soit reconnue « Entreprise Innovante » par Bpifrance. Cela témoigne de la capacité d’innovation de notre Groupe, de ses efforts continus en R&D et de son expertise reconnue dans des secteurs d’activité de premier plan et en forte croissance. Grâce à cette qualification, les FCPI peuvent désormais acquérir des actions de la société, élargissant ainsi notre base d’investisseurs potentiels. » a déclaré Vincent Touraille, directeur général de PCAS.

En effet, l’obtention de ce label pour une durée de 3 ans renouvelable confirme la possibilité pour les Fonds Communs de Placement pour l’Innovation (FCPI) d’investir dans le capital de PCAS et pour leurs souscripteurs de profiter des avantages fiscaux correspondants.

Un label bien mérité

Dans le domaine de la chimie verte, PCAS participe à de nombreux projets à travers sa filiale Proteus. On peut citer le projet Green Epoxy qui vise à trouver une alternative non toxique à ces résines époxy en substituant le bisphénol par des dérivés de polyphénols non toxiques, issus de biomasse sylvicole. Vadebio cherche à développer des techniques de valorisation des Déchets d’Eléments d’Ameublement (DEA) sous forme de molécules d’intérêt mobilisables par voie fermentaire. PCAS participe également au programme TREC de Michelin qui vise à régénérer des pneus usagers, ainsi qu’au projet européen GreeNanoFilms pour la conception de films nanostructurés à ultra-haute résolution (inférieurs à 10 nm) à partir de l’auto-assemblage « dirigé » de glycopolymères sur des supports flexibles. Enfin, citons la participation de PCAS dans le programme de recherche Greenwax qui a pour but de développer de la paraffine issue de matière première végétale, en substitution de la paraffine minérale issue du pétrole.

Partager cet article avec :