Pâte à papier : Metsä démarre sa production à Äänekoski

Partager cet article avec :
Usine Metsä à Äänekoski.

Le groupe papetier finlandais Metsä a bien mis en service à la mi-août une usine de pâte à papier et de bioproduits de nouvelle génération à Äänekoski, dans le centre-ouest du pays. En ce début septembre, les premiers lots de production sont en train de sortir de cette bioraffinerie.

Cette dernière, qui représente le plus grand investissement de toute l’histoire de la filière forestière finlandaise, a remplacé une usine de pâte à papier encore en cours de démantèlement. Coût de l’opération : 1,2 milliard d’euros. Metsä a reçu 32,1 millions d’euros de subvention du ministère finlandais de l’Emploi et de l’Economie au titre de son investissement dans les énergies renouvelables.
L’usine de bioproduits atteindra sa capacité nominale dans un an environ. Elle produira 1,3 million de tonnes de pâte par an (dont 800 000 tonnes de pâte de résineux et 500 000 tonnes de pâte de feuillus essentiellement du bouleau), ainsi que des bioproduits comme du tall oil ou de l’huile de térébenthine. La pâte de résineux sera exportée principalement en Europe et en Asie.

Des projets à l’étude pour augmenter le portefeuille de bioproduits de Metsä

L’usine produira également de l’énergie sous la forme d’électricité (en excès par rapport à sa consommation, + 240%), du biogaz et du biofuel. Plusieurs projets sont à l’étude pour proposer à terme des produits à base de lignine, des fibres textiles et des biocomposites.

La nouvelle usine augmentera la consommation de bois en Finlande d’environ 4 millions de m3 par an, soit environ 10 % de la consommation du pays. Elle utilisera un total de 6,5 millions de m3 de matières premières en bois annuellement, qui proviendront principalement de Finlande.

Partager cet article avec :