Patagonia lance une combinaison de surf en caoutchouc biosourcé

Partager cet article avec :
Combinaison de surf à base de guayule de Patagonia.
Combinaison de surf à base de guayule de Patagonia.

Fabriquer les meilleures combinaisons de surf possibles en ayant un moindre impact sur l’environnement, c’est le credo de l’entreprise californienne Patagonia créée en 1973 par Yvon Chouinard et spécialisée dans les vêtements outdoor.

Ainsi, après plusieurs années de recherche et dans le cadre d’une alliance avec la société américaine Yulex qui s’intéresse à la production de caoutchoucs d’origine végétale, Patagonia a codéveloppé une alternative naturelle au néoprène traditionnel. Pour cela les sociétés ont travaillé sur le guayule, un petit arbuste originaire des déserts du sud-ouest des Etats-Unis. Ce végétal leur a permis de mettre au point un nouveau matériau constitué à 60% de biocaoutchouc et à 40% de néoprène. De premiers modèles de combinaisons avaient été lancés sur le marché au printemps 2013. Cet automne/hiver 2014, Patagonia étoffe sa gamme Yulex en introduisant les tout nouveaux modèles R2 et R3 Front-Zip. Ces combinaisons intègrent la technologie Nexkin, un enduit coupe-vent ultrarésistant conçu pour atteindre des niveaux de performance inégalés. « La nouvelle combinaison Patagonia Yulex/Nexkin est la seule combinaison véritablement écoresponsable du marché » estime la société.

Un biocaoutchouc proposé à toute l’industrie du surf

Patagonia souligne par ailleurs, qu’outre la commercialisation de produits finis, elle propose aussi son biocaoutchouc breveté à destination de toute l’industrie du surf. « Plus les volumes augmentent, plus les prix baissent. Et quand davantage de surfeurs peuvent choisir des combinaisons plus respectueuses de l’environnement, tout le monde est gagnant. Quand une meilleure voie se présente, il ne tient qu’à nous de la suivre » explique Patagonia dont la raison d’être est de fabriquer les meilleurs produits en causant le moindre impact environnemental et d’utiliser le monde des affaires pour inspirer et mettre en place des solutions à la crise environnementale. Pour preuve de sa bonne foi, depuis 1985, Patagonia reverse chaque année 1 % de son chiffre d’affaires à des associations environnementales.

 

Partager cet article avec :