Oméga-3 : DSM et Evonik investissent dans une usine américaine

Partager cet article avec :
Additif DHAgold de DSM.

Deux ans après une première collaboration dans les acides gras oméga-3 à partir d’algues marines, DSM et Evonik accélèrent. Les chimistes néerlandais et allemand annoncent la création d’une coentreprise 50/50 baptisée Veramaris qui va investir 200 millions de dollars dans la construction d’une usine aux États-Unis, sur un site d’Evonik, qui n’a pas encore été choisi. La mise en service est annoncée pour 2019. En attendant, les clients pourront être alimentés en petites quantités depuis des installations pilotes déjà en activité et basées sur le site américain de DSM à Kingstree, en Caroline du Sud.

La nutrition des saumons d’élevage en ligne de mire

Veramaris, dont le siège social sera implanté aux Pays-Bas, proposera une source alternative d’oméga-3 comme les acides eïcosapentaénoïques (EPA) et docosahexaénoïques (DHA). Le principal marché visé est la nutrition des saumons d’élevage, ainsi que la nutrition animale en général. Evonik et DSM indiquent que leur coentreprise devrait pouvoir répondre à hauteur de 15 % de la demande annuelle mondiale en EPA et DHA pour l’élevage de saumon en aquaculture.

Au-delà de ce projet, DSM et Evonik entendent par ailleurs continuer leur collaboration dans le domaine des huiles à base d’algues pour identifier d’autres cibles et applications de nutrition animale, qu’il s’agisse d’espèces aquatiques ou terrestres.

Partager cet article avec :