Nutrition : la BEI prête 50 M€ au groupe Roullier pour se développer

Partager cet article avec :

La Banque européenne d’investissement (BEI) a annoncé l’octroi d’un prêt de 50 millions d’euros au Groupe Roullier, expert breton des solutions pour la nutrition végétale et animale. Cette somme permettra de financer les projets de R&D en vue de l’élargissement de son portefeuille produits, de « la recherche de nouveaux domaines d’applications adaptés aux besoins nutritifs des plantes et des animaux ainsi que l’adaptation de l’outil de production ». Ces fonds serviront notamment à financer des investissements sur deux sites du groupe en Ille-et-Villaine : le Centre mondial de l’innovation Roullier de Saint-Malo et le Centre d’études et de recherche appliquées de Dinard. « Nous sommes fiers d’être la première entreprise à bénéficier de ce financement de la BEI, véritable reconnaissance de notre investissement depuis près de 60 ans dans l’innovation », déclare Sébastien Chauffaut, président du directoire du Groupe Roullier. Avant de poursuivre : « Ce financement nous permettra de poursuivre et d’accélérer nos projets de recherche de nouveaux produits et processus novateurs toujours dans l’objectif de favoriser une agriculture raisonnée ».

Soutenir la bioéconomie en Europe

Le déblocage de cette enveloppe de 50 M€ s’inscrit dans le cadre du nouveau prêt-programme initié par la BEI en avril dernier. Soutenu par la Plan Juncker visant à renforcer les investissements européens, cette démarche prévoit de mobiliser près d’un milliard d’euros pour l’essor de l’agriculture et de la bioéconomie, dont 400 M€ provenant de la BEI.

Partager cet article avec :