Novozymes se renforce dans les enzymes industrielles au Canada

Partager cet article avec :
Novozymes
Novozymes va acquérir de nouvelles capacités de production.

Le groupe danois Novozymes (11,2 Mrds DKK ou 1,5 Mrd € de CA en 2012) vient de faire l’acquisition de Iogen Bio-Products, l’activité Enzymes industrielles de la société Iogen, basée à Ottawa (Canada). La transaction n’inclut pas les activités de Iogen en relation avec les bioénergies, notamment dans l’éthanol cellulosique. Le montant de l’opération s’élève à 67,5 millions de dollars canadiens (49,5 M€) auxquels pourraient s’ajouter 12,5 M$ CAD de paiements différés. Dans le cadre de cette acquisition, Novozymes récupère un portefeuille de produits, mais aussi un pipeline, des unités de production et tout un savoir-faire, pour renforcer ses positions parmi les leaders mondiaux de la production d’enzymes.
Iogen Bio-Products, qui est entré dans le secteur des enzymes industrielles en 1991, produit et vend des enzymes pour différents domaines dont la pâte à papier, le textile, les industries de transformation des céréales et l’alimentation animale. La société emploie près de 70 personnes et commercialise plus de 20 produits différents dans le monde.
« Iogen Bio-Products est une bonne opportunité pour Novozymes » a expliqué Andrew Fordyce, vice-président Global Enzyme Sales de Novozymes. « Nous faisons l’acquisition d’un certain nombre de produits qui complètent notre portefeuille existants et nous permet d’accueillir des employés talentueux avec une très bonne expertise dans le développement et la production d’enzymes industrielles ».
Au plan financier, l’acquisition devrait avoir un impact positif sur la croissance des ventes de Novozymes en 2013 d’environ 0,5 %, dans l’hypothèse d’une clôture de l’acquisition est envisagée pour fin février. L’impact sur l’EBIT et la marge EBIT devrait être légèrement négatif en 2013, mais les perspectives de croissance de l’EBIT et de la marge EBIT restent inchangées.

 

 

Partager cet article avec :