Naturex : un nouveau directeur général pour retrouver de la croissance

Partager cet article avec :
naturex photot
Naturex est un fournisseur d’ingrédients naturels.

Départ du président du conseil d’administration Thierry Lambert qui fait valoir ses droits à la retraite et départ du directeur financier, ces deux annonces coïncident avec les mauvais résultats financiers de la société Naturex, spécialiste mondial des ingrédients naturels de spécialité d’origine végétale.

L’année 2014 a été marquée par de nombreux facteurs pénalisants, macro-économiques et géopolitiques, aggravés par un environnement de change fortement volatile sur les 9 premiers mois de l’exercice. Par ailleurs, des conditions de marché difficiles sont venues impacter les résultats du Groupe sur certaines de ses positions historiques (En Europe sur l’activité Food & Beverage et aux Etats-Unis sur l’activité Nutrition & Health), ainsi que des effets de base négatifs sur les ventes de de Svetol aux Etats-Unis (-7,6 M€) et sur l’extraction de krill (-8,8 millions d’euros).

Dans ce contexte, le chiffre d’affaires de l’exercice ressort à 327,3 millions d’euros en hausse de seulement 2% par rapport à l’année précédente. Le résultat opérationnel courant est en baisse de 58% à 14,8 M€ et la société enregistre une perte nette de 4,1M€, contre un bénéfice de 16,8 M€ en 2013.

Un nouveau directeur général

Désormais, c’est Olivier Rigaud qui pilote l’entreprise au poste de directeur général. Recruté en octobre 2014 par Naturex, il a cependant bénéficié de la passation de pouvoir de Thierry Lambert qui avait conservé un rôle exécutif dans le pilotage de la société. Le nouveau directeur aura pour mission le retour à la croissance, la conquête de nouveaux marchés, la mise d’une discipline financière rigoureuse et l’émergence de nouveaux talents. Il s’appuiera sur le tout nouveau programme « Conquest, Cash & People » mis en place dès janvier 2015, fixant les axes prioritaires pour générer les leviers nécessaires à une croissance durable et rentable.

Profil
Diplômé de chimie, Olivier Rigaud, 50 ans, a débuté sa carrière au sein de la société Amylum (amidons) en 1988, rachetée plus tard par Tate & Lyle, multinationale britannique spécialisée dans les ingrédients pour l’industrie agroalimentaire. Il a été le président de la division Specialty Food Ingredients de 2010 jusqu’à son entrée chez Naturex.

Partager cet article avec :