Ingrédients naturels : Naturex affiche un bilan contrasté en 2014

Partager cet article avec :
naturex photot
Naturex est un fournisseur d’ingrédients naturels.

Le producteur d’ingrédients naturels de spécialité d’origine végétale a enregistré des résultats à la hausse pour son exercice financier 2014. Naturex a généré un chiffre d’affaires annuel de 327,4 millions d’euros, en progrès de 2 % en glissement annuel. Ce qui n’empêche pas Thierry Lambert, président du Conseil d’administration de Naturex, de se montrer déçu de ce bilan : « Les ventes de l’année 2014 sont à la fois décevantes dans leur globalité et fortement contrastées entre nos deux principales activités et par zone géographique ». La dégradation du marché américain de la nutraceutique en 2014 en entraîné une évolution défavorable pour le segment Nutrition & Health. Représentant 29,8 % du chiffre d’affaires (CA) annuel, cette activité a dévissé de 13,7 %, atteignant environ 97,8 M€. En revanche, la division Food & Beverage (65,1 % du CA total) s’en est mieux sortie, affichant des ventes annuelles de 213,2 M€, en croissance de 15,8 % par rapport à l’exercice précédent. Naturex a notamment bénéficié des effets positifs de l’intégration des actifs de Vegetable Juices. Quant au segment Personal Care (2,1 % du CA 2014), il a enregistré une hausse des ventes de 18,2 %, à 6,85 M€. Enfin l’activité d’extraction à façon, comptabilisant pour 3 % des ventes annuelles, s’est effondrée de 45,7 %, à 9,78 M€.

Plusieurs plans d’actions à venir

Pour accroître son activité, Naturex a d’ores et déjà consenti à des investissements, notamment pour ses activités d’extraction de quillaia. La société a en juin dernier repris une partie des activités de l’Américain Berghausen, et a également ouvert une usine d’extraction au Chili au début de l’année 2015. Il va mettre en œuvre son plan d’actions 2015 « Conquest & Cash », visant « un retour à une croissance organique durable et de qualité », via la conquête commerciale, l’efficience industrielle, le contrôle des dépenses d’exploitation (OPEX) et la réduction significative des besoins en fonds de roulement. Le groupe va également présenté en juin prochain un plan stratégique à horizon 2020, qui « portera une vision plus long terme du développement de Naturex, de son positionnement sur ses marchés, de ses objectifs et de ses ambitions pour l’avenir ».

Partager cet article avec :