Ingrédients naturels : Naturex accroît sa présence sud-américaine

Partager cet article avec :

Le fabricant français d’ingrédients naturels végétaux a annoncé l’établissement d’une succursale à Santiago au Chili. Il permet ainsi aux clients chiliens de « bénéficier de l’expertise et des capacités industrielles à la fois mondiales et locales de Naturex ». En outre, le nouveau bureau a pour mission de développer localement trois marchés stratégiques : l’agroalimentaire, la santé (pharmacie et compléments alimentaires) et la cosmétique. Cette présence va également permettre de renforcer la filière d’approvisionnement en Quillaia saponaria, un arbre endémique dans les forêts chiliennes, à partir duquel la société fabrique des émulsifiants.

Se développer sur le marché sud-américain

Après l’acquisition de la société Chile Botanics en janvier, cette opération « s’inscrit parfaitement dans la stratégie d’expansion du groupe dans les pays émergents », notamment sur le marché latino-américain qui « reste une priorité pour Naturex ». En 2014, Naturex s’était illustré davantage aux Etats-Unis, via l’acquisition de Vegetable Juices en mai, dont il avait refinancé la dette en lançant une augmentation de capital. En juin, la société avignonnaise a également repris les actifs de l’Américain Berghausen Corporation. Fort d’un effectif de 1 600 salariés, il s’appuie pour son activité sur un réseau de 8 bureaux de sourcing, de 16 sites industriels et de 25 bureaux de représentation commerciale. Sur les neufs premiers mois de l’exercice 2014, Naturex affiche un chiffre d’affaires de 238,4 millions d’euros, en chute de 5 % par rapport à l’année précédente.

Partager cet article avec :