Midi-Pyrénées : Le Cluster Chimie Verte dresse un bilan positif

Partager cet article avec :
La Cluster Chimie Verte a accueilli une délégation coréenne.
La Cluster Chimie Verte a accueilli une délégation coréenne.

Le Cluster Chimie Verte, installé en région Midi-Pyrénées, a récemment dressé un bilan positif de ses 18 mois d’activité. Créé en janvier 2014, il regroupe actuellement une quarantaine d’adhérents avec la volonté de créer une véritable dynamique autour de ce secteur d’activité. Et le secteur a des perspectives prometteuses. Selon le Center for Green Chemistry & Green Engineering de l’université de Yale (Etats-Unis), dirigé par Paul Anastase, et cité par le cluster, en 2012 la chimie verte aurait représenté 10% de la production chimique mondiale. Ceci correspond à un chiffre d’affaires mondial de la chimie verte de 135 milliards de dollars en 2012, attendu à 340 milliards de dollars en 2020.

Des actions mises en place

Jusqu’à présent de nombreuses actions ont été mises en place par le Cluster Chimie Verte pour accompagner les entreprises adhérentes :

– plusieurs sessions été organisées sur l’innovation, la recherche et les financements européens (Journée sur les programmes européens à l’horizon 2020, Atelier sur les financements avec le CEA TECH et KICINNO ENERGIE), mais aussi sur la réglementation (Journée biocides en 2014, déchets en 2015).

– la cartographie régionale de la chimie verte cofinancée par l’État et la Région Midi-Pyrénées a permis de recenser les acteurs économiques et institutionnels (industriels, bureaux d’études, laboratoires de recherche, pôles de compétitivité, transferts de technologie) et d’identifier et qualifier les potentialités d’accueil des zones d’activités.

– après un diagnostic réalisé par le cabinet Inddigo, la gestion optimisée et mutualisée des déchets, également soutenue par l’État et la Région, est

entrée en phase opérationnelle. L’objectif des 8 entreprises participantes est de travailler ensemble pour mieux gérer leurs déchets, choisir des prestataires et mettre en place de bonnes pratiques.

– le Club Business a été créé afin de favoriser le développement de partenariats industriels, économiques et de recherche.

– le Cluster a organisé la participation de ses membres à plusieurs salons régionaux (Midinov, Innovation Connecting Show).

Accueil d’une délégation coréenne

Le 19 octobre dernier le Cluster a même accueilli à Toulouse des représentants franco-coréens, illustrant la promotion des échanges bilatéraux entre la France et la Corée du Sud. La délégation souhaitait rencontrer les membres du cluster et leur présenter la zone franche de Gwangyang (GFEZ) dans laquelle se met en place un pôle de recherche et industriel, en particulier dans le domaine de la chimie verte. La région de Gwangyang pourrait en effet offrir aux entreprises de Midi-Pyrénées des opportunités de développement, alors que ce secteur d’activité est l’un des 5 axes de développement prioritaires de la Corée du Sud.

Pour en savoir plus sur la chimie verte et ses perspectives, lire l’article de Paul Anastase paru dans Aldrichimica Acta, Vol 48, N°1 2015.

Partager cet article avec :