Microalgues : Fermentalg annonce la délivrance de deux brevets majeurs

Partager cet article avec :
Fermentalg
Fermentalg est spécialisé dans l’exploitation des microalgues.

Fermentalg, société de biotechnologie industrielle spécialisée dans la production d’huiles et de protéines issues des microalgues, annonce la délivrance de deux nouveaux brevets majeurs sur l’exploitation de souches de microalgues à haut potentiel : Botryococcus et Odontella. Ils viennent compléter le portefeuille de brevets de Fermentalg bâti depuis 2009 pour protéger son innovation technologique. Fin 2014, 26 familles de brevets avaient été déposées par la société.

« La microalgue Botryococcus, issue de la banque Fermentalg, est le seul être sur terre capable de produire directement des hydrocarbures (botryococcènes, alkadiènes, alkatriènes) » explique la société. Cette faculté évite ainsi le recours à la biologie de synthèse pour recréer des voies métaboliques inexistantes.

Fermentalg a breveté un procédé de culture en mixotrophie permettant de sélectionner les souches de Botryococcus les plus prometteuses en termes de production d’hydrocarbures. L’augmentation du rendement en lipides obtenus à partir de ces microalgues est en effet indispensable pour envisager une production rentable d’hydrocarbures à l’échelle industrielle, dont du biokérosène.

Fermentalg souligne que les hydrocarbures produits à partir de Botryococcus présentent l’avantage d’être des molécules « complètes », et possèdent notamment des doubles liaisons, coûteuses énergétiquement à recréer par la pétrochimie. Un avantage par rapport à un hydrocarbure fossile aliphatique à chaîne plus courte.

Le squalène en ligne de mire

Botryococcus possède également la capacité de synthétiser en mixotrophie un autre type de lipide rare utilisé dans de nombreux domaines : le squalène. Ses propriétés anti-oxydantes, antistatiques et émollientes sont particulièrement recherchées en cosmétologie, en pharmacologie et pour les compléments nutritionnels. Il est actuellement produit par fermentation par Amyris, mais dans des microorganismes modifiés par biologie de synthèse. Le brevet Botryococcus vient consolider le socle technologique de Fermentalg, en complément de son programme Trans’Alg.

Odontella produira des oméga-3

Le second brevet porte sur Odontella qui est une microalgue marine produisant des lipides oméga-3 de grande qualité tels que l’acide E icosapentaénoïque (EPA, en C20) et l’acide docosahexaénoïque (DHA, en C22). Le brevet de Fermentalg protège la culture d’Odontella selon un procédé mixotrophe (dit de 4ème génération) visant à améliorer les performances de la souche, tant au niveau de la croissance que de la production de lipides.Fermentalg a d’ores et déjà reçu l’agrément « Novel Food » européen ouvrant la voie à la commercialisation d’huile enrichie en DHA pour le vaste marché de la nutrition humaine.

Partager cet article avec :