Microalgues : Fermentalg commercialisera de la DHA dans les 12 mois

Partager cet article avec :
Fermentalg
Fermentalg est spécialisé dans l’exploitation des microalgues.

Au cours de l’exercice 2015, Fermentalg a comptabilisé 1,7 M€ de produits opérationnels (chiffre d’affaires et subventions) qui ont couvert en partie les frais opérationnels (7,3 M€ contre 5,7 M€ en 2014). Le résultat opérationnel courant ressort ainsi à -5,7M€ (-3,4 M€ en 2014). Après prise en compte des autres produits et charges (+0,4 M€), le résultat net ressort à -5,3 M€ (-4,0 M€ en 2014).

Au 31 décembre 2015, la société disposait d’une trésorerie nette de 24,7 M€ contre 37,8 M€ un an plus tôt, représentant une consommation de trésorerie de 12,2 M€ sur la période, liée aux investissements opérationnels engagés, notamment dans le cadre de l’avancement de l’unité de développement industriel (UDI).

De la trésorerie jusqu’en 2017

Fermentalg estime disposer d’une capacité d’autofinancement suffisante jusqu’à la fin 2017. La société dit travailler sur des solutions de financement visant à accompagner son déploiement commercial.

Car les objectifs de commercialisation des premières molécules se rapprochent, sous l’impulsion du nouveau directeur général Andrew Echatti, nommé en décembre dernier par le conseil d’administration. Dans les 12 mois, Fermentalg devrait vendre ses premiers lots de DHA (oméga-3), son programme le plus avancé. La société dispose d’ores et déjà de l’agrément « Novel Food» européen en vue de la commercialisation d’une huile enrichie en DHA dédiée au vaste marché de la nutrition humaine.

Et la société compte quatre autres produits en pipeline :

DHA+ : partage tous les avantages du DHA avec une concentration plus élevée en acide gras essentiel et des concentrations plus faibles d’acides gras saturés

BM Bastille : la biomasse entière utilisée pour produire de la phycocyanine

Phycocyanine : un des seuls pigments bleus naturels

Astaxanthine : pigment antioxydant très actif et l’un des produits issus des microalgues les plus connus sur le marché.

Reprogrammation du calendrier de production

La société Fermentalg a également annoncé son intention de reprogrammer le calendrier de production de son unité UDI. Désormais elle démarrera en 2018, et non en 2016, pour la production de molécules à très haute valeur ajoutée, tandis que les gros volumes, comme la DHA, seront produits par des partenaires. Coût de l’investissement 23 millions d’euros.

Partager cet article avec :