Michelin, Axens et IFP EN vont produire du butadiène biosourcé

Partager cet article avec :
Michelin construit une filière de pneus biosourcés.

Michelin a annoncé la mise en place du projet Bio Butterfly, en partenariat avec Axens et IFP Energies nouvelles pour développer une filière de production de butadiène biosourcé. Ce matériau est utilisé par Michelin pour produire des élastomères synthétiques après polymérisation. Actuellement le caoutchouc synthétique est produit à partir de butadiène issu de la chimie des hydrocarbures. « Avec ce partenariat nous allons travailler à partir d’alcool biosourcé venant des différentes générations de biomasses », souligne Dominique Aimon, directeur de la communication scientifique et technique de Michelin.

L’objectif est de construction une usine en France

La phase de laboratoire sera menée par Michelin et IFP Energies nouvelles qui apportera son expertise pour transformer l’alcool en butadiène. Axens interviendra ensuite avec sa spécialisation en chimie catalytique. Michelin terminera enfin avec l’étape de polymérisation. « L’objectif est de mettre en route en France une usine avec des capacités de 150 000 tonnes par an de caoutchouc synthétique biosourcé à l’horizon 2020 », précise Dominique Aimon. Ce projet disposera d’un budget total de 52 M€ sur 8 ans dont un financement de 14,7 M€ de l’Ademe.

Partager cet article avec :