M&G et Beta Renewables dans l’éthanol 2G en Slovaquie

Partager cet article avec :

Biochemtex, une filiale de Mossi Ghisolfi (M&G), et Beta Renewables ont signé un accord avec Energochemica, une holding basée à Prague (République tchèque) et spécialisée dans l’énergie et la chimie. Les partenaires prévoient de construire une unité d’éthanol cellulosique à Strazske, en Slovaquie. Prévue pour entrer en service au premier semestre de 2017, celle-ci disposera d’une capacité de 55 000 tonnes par an. Energochemica fournira l’ingénierie de base, les principaux équipements et les services techniques. Le procédé de conversion des sucres fermentiscible retenu est celui de Beta Renewables, baptisé Proesa . Il s’agira de la 3e unité d’éthanol au monde à employer cette technologie, après celle de Crescentino (Beta Renewables, Italie), et celle d’Alagoas (GranBio, Brésil).

Cocktail de levures Leaf Technologies et Novozymes

L’unité de Strazske utilisera des levures de Leaf Technologies et des enzymes de Novozymes, qui détient 10 % de Beta Renewables depuis 2012. Le reste du capital de Beta Renewables est partagé entre Biochemtex et le fond TPG.

Partager cet article avec :