MetEx persévère dans son projet malaisien

Partager cet article avec :

METabolic Explorer (MetEx), société française spécialisée dans le développement de procédés de production par voie biologique de composés chimiques, et Bio-XCell Malaisie, promoteur chargé de la construction du parc et de l’écosystème de biotechnologie Bio-XCell dans la région d’Iskandar (État de Johor) en Malaisie, détaillent les suites de leur collaboration. Ils avaient signé en octobre dernier un accord fixant à sept mois la durée nécessaire pour assurer dans les meilleures conditions possibles la poursuite du projet d’implantation de MetEx en Malaisie. Période découpée en trois grandes phases : validation, par des analyses menées sur le terrain, du changement d’approche de Bio-XCell et les solutions à y apporter, redéfinition de conditions contractuelles et achèvement de travaux de reconditionnement des sols nécessaires à la reprise de la construction de l’usine de PDO (propanediol) de MetEx. Aujourd’hui, les analyses de la 1ère phase sont terminées et des discussions ont été initiées dans le but d’amender le contrat actuel. Il contribuera notamment adapter les plannings et le plan de financement à la nouvelle donne. « Les premiers échanges confirment la volonté commune de faire de cette implantation de METabolic EXplorer une référence dans ce nouveau centre régional innovant en Asie du sud-est » a réaffirmé le groupe français. Par ailleurs, dans le cadre de la nouvelle organisation de l’entreprise et de sa réduction d’effectif, Benjamin Gonzalez, p-dg, assurera la direction générale. Antoine Darbois, directeur général délégué devient secrétaire général.

Partager cet article avec :