MetEx double ses pertes après sa réorganisation

Partager cet article avec :

La PME française de chimie du végétal Metabolic Explorer a plus que doublé sa perte nette en 2012. L’an passé, la société basée à Clermont-Ferrand a enregistré une perte nette de 8 millions d’euros, contre 3,4 millions de perte un an plus tôt. Sur la période, le chiffre d’affaires a augmenté de 80% à 2,7 millions d’euros. Le creusement de sa perte est essentiellement dû à trois charges : 2,9 millions d’euros liés à l’abandon des recherches sur deux produits (acide glycolique et butanol), 900 000 euros de provision pour la restructuration et 750 000 euros dus à la non-validation par l’amidonnier Roquette d’un « jalon technique » sur la L-méthionine.

Des difficultés de financement

Par ailleurs, l’entreprise s’est trouvée confrontée à des difficultés de financement et à une remise en question d’un projet d’usine en Malaisie pour l’entreprise locale Bio-XCell. MetEx a lancé en décembre la suppression de 35 emplois (dont 27 licenciements), ramenant ses effectifs à 78 personnes, contre 102 fin 2012. En revanche, la trésorerie a été préservée à 23,2 millions d’euros fin 2012 contre 26,9 millions d’euros en 2011, notamment grâce à la restitution par Bio-XCell d’une garantie bancaire de 5,5 millions d’euros. MetEx estime ainsi disposer des moyens de financer son développement à échéance fin 2015.

Source AFP

Partager cet article avec :