Metabolic Explorer : une visibilité financière jusqu’à la fin 2015

Partager cet article avec :

La société Metabolic Explorer a finalement réalisé un chiffre d’affaires de 1,2 M€ sur l’exercice 2013 contre 2,7 M€ un an plus tôt. Ces revenus proviennent principalement du partenariat avec Roquette dans le domaine de la L-méthionine tout juste interrompu.

La mise en œuvre du plan de sauvegarde de l’emploi au début de l’année 2013, ramenant les effectifs de la société à 73 personnes au 31 décembre 2013, a porté ses fruits ; les charges récurrentes ont ainsi diminué de 26% pour atteindre au 31 décembre 2013 un niveau de 4 385 k€ contre 5 953 k€ en 2012. Metabolic Explorer insiste sur le fait « qu’en dépit de cette baisse des charges récurrentes, les savoir-faire fondamentaux en termes de R&D ont été préservés ».

Une gestion financière rigoureuse

En 2012, la réorganisation de l’entreprise avait entrainé d’importantes charges non courantes, essentiellement des éléments comptables sans impact sur la trésorerie de l’entreprise (provision sur 6 charges de restructuration pour 0,9 M€ et dépréciation des frais de développement activés sur acide glycolique et butanol pour 2,9 M€). Les autres charges opérationnelles sont ainsi passées de 5,1 M€ à 0,9 M€ en un an.

Après prise en compte du résultat financier (0,2 M€) et du produit d’impôt (0,02 M€), le résultat net de l’exercice est de -3,9 M€.

Au 31 décembre 2013, la trésorerie brute disponible s’élève à 15,9 M€ contre 23,2 M€ au 31 décembre 2012 et la trésorerie nette d’endettement s’élève à 5,5 M€ contre 11,7 M€ au 31 décembre 2012.

Après un exercice 2013 placé sous le signe d’une politique financière rigoureuse, l’entreprise aborde 2014 avec des fondamentaux financiers solides caractérisés par une visibilité financière à échéance la fin 2015.

Source Metabolic Explorer

 

Partager cet article avec :