Matériaux biosourcés : IFMAS lance un nouvel appel à projets

Partager cet article avec :
Vue des laboratoires d'Ifmas à Villeneuve-d'Ascq.
Vue des laboratoires d’Ifmas à Villeneuve-d’Ascq.

IFMAS (Institut Français des Matériaux Agro-Sourcés) lance son deuxième appel à projets à destination des groupes industriels, PME, start-up, établissements publics de recherche, ou encore centres techniques. Cet appel, ouvert du 11 avril au 31 juillet 2016, est construit autour de 13 thématiques de R&D dans le domaine de la chimie du végétal.

Quelques exemples :

L’élaboration de monomères insaturés : L’accès à des monomères insaturés biosourcés reste un enjeu majeur pour la fabrication de nouveaux polymères biosourcés,

Le remplacement de molécules toxiques ou suspectes : Cette thématique concerne notamment le remplacement du styrène dans les formulations de résines insaturées, afin de répondre à la pression réglementaire et à la demande d’industriels formulateurs,

Le développement de solutions biosourcées d’ignifugation pour matériaux et revêtements : Il s’agit de développer des méthodes d’ignifugation à base d’ingrédients biosourcés, afin de répondre aux spécificités des matériaux polymères biosourcés.

Viser les nouvelles propriétés et fonctionnalités

Cet appel à projets de grande ampleur fait suite à un premier appel lancé en avril 2015. Il s’inscrit dans le cadre des quatre programmes de recherche développés par IFMAS : optimiser les bioressources, synthétiser les molécules, produire les matériaux, et adopter une démarche responsable. Chaque projet est rigoureusement évalué par le Comité d’Orientation Stratégique d’IFMAS en fonction de son excellence scientifique, de son caractère innovant, et de sa maturité technologique. Il est à souligner que, dans un contexte international dominé par la forte fluctuation du prix du pétrole, l’appel à projets ne vise pas les « me too » (molécules similaires à celles existant en version fossile), mais l’émergence de produits biosourcés apportant de nouvelles propriétés et fonctionnalités, au bénéfice aussi bien des fabricants que des consommateurs finaux.

François Ténégal, directeur d’IFMAS, précise : « La démarche de R&D d’IFMAS est résolument pilotée par les besoins et attentes des marchés aval. Il est donc primordial que les innovations développées dans le cadre de notre appel à projets conduisent à des applications industrielles sur des marchés comme l’emballage, la cosmétique, les peintures industrielles et décoratives, le transport, le bâtiment, le médical… ».

Partager cet article avec :