Mäder met de l’acide succinique biosourcé dans ses peintures

Partager cet article avec :
La nouvelle gamme de peinture biosourcée de Mäder.
La nouvelle gamme de peinture biosourcée de Mäder.

La société Reverdia, (co-entreprise entre DSM et Roquette) annonce que le fabricant français de peinture Mäder s’apprête à lancer une nouvelle gamme de peinture alkyde biosourcée pour le bâtiment en application intérieure, sous le nom de Cadeli (marque Cami).

Le liant a été développé à partir de deux composants biosourcés commerciaux : l’acide succinique biosourcé, Biosuccinium, de Reverdia ainsi que de l’isosorbide biosourcé, Polysorb, proposé par Roquette.

Cette combinaison apporte à la peinture des propriétés physiques clés, telles que la dureté et la résistance à la rayure, avec un contenu biosourcé de 98%.

Un Ecolabel européen

Deux premières références vont faire leur entrée sur le marché : une peinture intérieure anti-microbienne et une peinture intérieure dépolluante (anti-formaldéhyde). Toutes deux ont reçu un Ecolabel européen.
Marcel Lubben, président de Reverdia a commenté cette annonce : « Ces nouvelles peintures répondent à la demande croissante des consommateurs pour des produits sûrs et respectueux de l’environnement avec une empreinte carbone plus faible. Encore une fois, Biosuccinium a permis de proposer une solution durable, prête pour le marché ».

Partager cet article avec :