Liquidation de Valagro Carbone Renouvelable

Partager cet article avec :

Le laboratoire spécialisé dans la R&D sur la chimie verte Valagro Carbone Renouvelable a été placé en procédure de liquidation judiciaire en décembre 2017. Vitrine de l’innovation pour une croissance verte de l’ex-région Poitou-Charentes, la structure de recherche basée à Melle (Deux-Sèvres) a cumulé un déficit d’environ 2 millions d’euros à la fin de l’année 2017, dont une avance de la Région de 1,5 M€ à rembourser avant février 2018. Une situation qui avait conduit Valagro Carbone Renouvelable a être placé le 11 octobre 2017 en liquidation à l’amiable. En outre, sa filiale SAS Ecoéthanol a été mise en vente et plusieurs repreneurs seraient sur les rangs pour reprendre l’entreprise spécialisée dans les biocarburants selon la presse locale.

Un dépôt de bilan malgré un environnement favorable

Créé en 1992 sous l’impulsion de l’ex-Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin, Valagro avait adopté une structure de société d’économie mixte locale (SEML) en 2008. Il avait bénéficié d’un soutien financier de 4,5 M€ de la part de l’ex-Région Poitou-Charentes. Malgré sa capacité d’innovation (une vingtaine de brevets déposés), Valagro Carbone Renouvelable, récompensé du Prix de l’Agrobiobase en 2015, n’aura donc jamais trouvé le bon modèle économique pour subsister dans un contexte plutôt favorable à l’essor de chimie du végétal selon des études publiées en novembre 2017 par le cabinet Xerfi ainsi que par ICIS en collaboration avec Genomatica.

Partager cet article avec :