Lipochimie : la Cosmetic Valley partenaire de la région Aquitaine

Partager cet article avec :
DRT
Le bois est un gisement important de biomolécules.

« Notre volonté est de continuer à construire de la Picardie à la Provence le plus bel appareil national de Recherche et d’innovations, en matière de parfumerie et de cosmétique, que notre pays ait jamais connu » expliquait il y a peu Marc-Antoine Jamet, président de la Cosmetic Valley, dans le grand amphithéâtre de l’école supérieure de biologie, de physique et de chimie de Bordeaux, devant un parterre d’entreprises locales affiliées au secteur, d’élus et de fonctionnaires territoriaux, d’étudiants et de professeurs.

C’est ainsi que le pôle de compétitivité vient de signer* un partenariat avec la région Aquitaine principalement dans le domaine de la lipochimie et de la valorisation des corps gras, après celui construits avec l’Aisne, pôle de production important en parfumerie- cosmétiques. Dans la foulée, la Cosmetic Valley devrait signer avec le Limousin dans le domaine des extractions végétales, avec la région Haute Normandie pour sa Glass Valley, et avec la région Provence Alpes Côte d’Azur qui abrite le pôle Pass.

Ces signatures d’accord s’inscrivent dans le nouveau contrat de performance validé par l’état et qui prévoit que la Cosmetic Valley devienne la « coordinatrice de la filière nationale de la parfumerie et des cosmétiques ».

En appui de cet accord aquitain, l’Iterg (Institut des Corps Gras de Pessac) contribuera au développement des compétences scientifiques du pôle de compétitivité dans le domaine de la lipochimie.

Accroître la visibilité de l’Aquitaine dans la parfumerie-cosmétique

Mais au delà de l’Iterg, l’Aquitaine compte une soixantaine d’acteurs privés et des compétences publiques présents sur toute la chaîne de valeur de la filière de la parfumerie-cosmétique qui proposent des ingrédients actifs, formulent et développent de nouvelles gammes cosmétiques. Réparties sur tout le territoire aquitain, une petite dizaine d’entreprises comptent plus de 30 salariés : Berkem (24), DRT (40, dont Action Pin et IXXI), Biolandes (40), Beauty Success (24), Groupe Panther (33), ELP (24), Fareva (24), Innovi (47), Laurence Dumont (47). L’Aquitaine compte plusieurs lignes de gammes de soin reconnues telles qu’IXXI, Laboratoire Arnaud, Beauty Success, Omum, Noxidoxi, Laboratoire de Biarritz…

De plus, l’Aquitaine bénéficie d’une excellence scientifique dans des spécialités qui trouvent des applications en cosmétique, parmi elles :

  • Les corps gras (Iterg, Institut Carnot LISA…) et leur formulation (CRPP, cellule de transfert Transform)
  • La recherche végétale (ISVV, Xylofutur, Agri Sud-Ouest Innovation, Centre de génomique fonctionnelle…)
  • La dermatologie (Pr Alain Taieb, Cosderma, cellule de transfert Aquiderm…)
  • La biochimie et la biotechnologie (ENSTBB, cellule de transfert BiotechDeva)
  • Les biomatériaux et polymères (LCPO, Novaptech, Olikrom, microfluidique…).

La région Aquitaine et Aquitaine Développement Innovation ont souhaité ce rapprochement avec le pôle de compétitivité pour accroître la visibilité nationale et internationale de la filière cosmétique Aquitaine, notamment dans le domaine de la valorisation des corps gras.

L’objectif est d’ouvrir le réseau Cosmetic Valley aux acteurs industriels et académiques d’Aquitaine et de leur permettre de bénéficier des services du pôle : veille, formation, ingénierie de projets …

Ce partenariat permettra également aux entreprises de l’Aquitaine de participer aux salons et missions internationales du pôle, et de s’associer aux projets de recherche collaboratifs au niveau national en pouvant bénéficier de financements FUI.

*La convention a été signée le 12 février à Pessac par Marc-Antoine Jamet, Président de la Cosmetic Valley, Mathieu Hazouard, conseiller régional d’Aquitaine délégué à la recherche, à l’innovation et aux pôles de compétitivité et clusters, et Jean-Luc Fouco, président d’Aquitaine Développement Innovation,

Partager cet article avec :