Lignol investit dans les biocarburants en Australie

Partager cet article avec :

La société canadienne Lignol Energy Corporation va investir 1 million de dollars (670 000 euros) australiens supplémentaires dans la société australienne Territory Biofuels Limited (TBF). Déjà actionnaire à 56%, le groupe de Vancouver va monter à 66%. Lignol va ainsi contribuer au redémarrage d’une unité de production de biodiesel (et de glycérine) à Darwin, dans le nord de l’Australie d’ici à la fin de l’année. Cette unité, designée par Lurgi et d’une capacité de 150 millions de litres par an.

Une usine alimentée à l’huile de palme 

Au départ, l’usine avait été construite pour fonctionner à l’huile de palme et à l’huile végétale de qualité alimentaire. Mais en 2009, elle a dû fermer en raison de mauvaises conditions économiques. Depuis, les conditions de marché se sont améliorées et TBF est en train de lever des fonds pour redémarrer l’installation en utilisant une qualité spécifique d’huile de palme raffinée, blanchie, désodorisée ou huile RBD.

En 2014, TBF prévoit d’intégrer de nouvelles technologies et des catalyseurs de prétraitement pour permettre d’utiliser un large éventail de matières premières de qualité inférieure, telles que l’huile de cuisson usager et des boues d’huiles de palme ou des déchets de palme générés lors de l’extraction d’huile dans les moulins.

Partager cet article avec :