Lignine : investissement en attente pour Borregaard et Ryam

Partager cet article avec :
Borregaard travaille sur la valorisation du bois.
Borregaard travaille sur la valorisation du bois.

En juin 2015, le Norvégien Borregaard et l’Américain Rayonier Advanced Materials (Ryam) avaient signé une lettre d’intention concernant la création d’une nouvelle unité de production de lignine à proximité de l’usine de pâte de Ryam à Fernandina Beach en Floride.

A l’occasion de la publication des résultats du deuxième trimestre 2016, Borregaard précise que l’examen final de l’investissement par les conseils d’administration des deux entreprises est prévu pour la seconde moitié de 2016, après obtention des autorisations finales et des aides financières gouvernementales.

Si tous les indicateurs sont au vert, une usine, détenue à 55% par Borregaard et 45% par Ryam, sortira de terre 18 mois plus tard. Elle fabriquera de la cellulose de spécialités et de la lignine brute de type lignosulfonate. Les deux parties estiment qu’elles devront investir un montant total de 135 millions dollars en deux temps, pour une capacité de traitement de matière sèche de 150 000 t/an.

Borregaard en bref

Le groupe Borregaard emploie plus d’un millier de personnes dans 16 pays. Sur les six premiers mois de l’année, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 2,28 milliards de NOK (243 M€).

Partager cet article avec :