Levures : Lesaffre se renforce sur le marché des produits biosourcés

Partager cet article avec :
Les produits de Lesaffre sont distribués dans plus de 180 pays.
Les produits de Lesaffre sont distribués dans plus de 180 pays.

Acteur mondial dans le domaine des levures et autres produits de fermentation, le groupe français Lesaffre vient de se doter d’une nouvelle business unit, baptisée Leaf Technologies (LEsaffre Advanced Fermentation Technologies). Elle sera dédiée au développement et à la vente de solutions de fermentation à forte valeur ajoutée pour les industries de l’éthanol carburant et de la chimie biosourcée.

Depuis 2003, Lesaffre sert le marché de l’éthanol carburant avec des levures, des dérivés de levure et du support technique au travers de sa business unit Fermentis. Aujourd’hui sa volonté est d’aller plus loin dans l’innovation et d’investir davantage le secteur de l’éthanol lignocellulosique et de la chimie biosourcée (ingrédients cosmétiques, pharmaceutiques, biotechnologiques, bio-protection des plantes…).

De la panification à la chimie biosourcée

Cette volonté de croissance en dehors de son activité historique dans la panification a été rappelée en février dernier par le directeur général Antoine Baule* qui vise 30% de chiffre d’affaires d’ici à 5 ans dans le domaine des ingrédients biosourcés. Il a ainsi annoncé la toute récente acquisition de l’entreprise française Agrauxine installée près d’Angers. Spécialiste du bio-contrôle et de la bio-nutrition des plantes, Agrauxine développe des produits à partir de micro-organismes, champignons et bactéries, pour la nutrition et la protection des cultures dans le respect de l’environnement. Cette opération fait suite à l’acquisition en décembre dernier de la société Omniabios. Basée en Italie, elle est spécialisée entre autres dans la purification d’une molécule, la S-adénosyl-L-méthionine (ou SAMe), utilisée dans les compléments alimentaires pour soulager l’arthrose et la dépression.

En 2013, Lesaffre a réalisé un chiffre d’affaires estimé à 1,56 milliard d’euros. La société emploie 7700 collaborateurs répartis dans plus de 70 filiales implantées dans plus de 40 pays.

* Antoine Baule avait rejoint Lesaffre en 2012 en provenance du groupe Novasep.

Partager cet article avec :