Les surfaces agricoles dédiées aux bioplastiques restent faibles

Partager cet article avec :

Une tomate cerise ne pèse pas grand chose à l’échelle de la Tour Eiffel. Et pourtant, c’est dans cette même proportion qu’il convient de comparer les surfaces des terres agricoles à l’échelle planétaire et celles utilisées pour produire des bioplastiques en 2011. Cette comparaison est proposée par l’association European Bioplastics qui évalue à 300 000 hectares les surfaces utilisées en 2011 pour les bioplastiques, sur un total de 5 milliards d’hectares de surfaces agricoles, ce qui correspond à 0,006%.

L’association s’est appuyée sur des données de la Food and Agriculture Organization des Nations Unies (FAO) et sur des calculs de l’Institute for Bioplastics and Biocomposites (IfBB, Université de Hannovre, Allemagne).

A l’horizon 2016, les surfaces nécessaires pour produire des bioplastiques sont estimées à 1,1 million d’hectares, représentant 0,022% des terres agricoles. Un peu moins de quatre tomates cerises sur la Tour Eiffel !

Plus d’informations sur le site de European Bioplastics

 

Partager cet article avec :