Les pôles de compétitivité d’Alsace Champagne-Ardenne Lorraine s’unissent

Partager cet article avec :

Le 25 février à Strasbourg, les présidents des 6 pôles de compétitivité de la nouvelle région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine – Alsace BioValley, Fibres-Energivie, Hydreos, IAR, Materalia, Pôle Véhicule du Futur -, se sont réunis pour procéder à la signature officielle d’une convention de partenariat. Cette initiative vise à renforcer leur capacité de collaborations transversales au bénéfice de leurs entreprises et adhérents, à participer activement au développement économique de ce nouveau territoire riche de potentiels notamment à l’international.

Ce partenariat doit aussi permettre d’anticiper et de préparer les changements prévus dans le cadre de la Loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), de la réforme de la Nouvelle France Industrielle et de l’Industrie du Futur, en devenant un interlocuteur privilégié et une force de propositions pour la région.

Un poids économique important

Ensemble, ces 6 pôles représentent un poids économique non négligeable. En 2015, ils rassemblaient plus de 1300 acteurs de l’innovation, dont 900 entreprises et près de 400 laboratoires de R&D et d’instituts de formation. Ils ont soutenu 958 projets collaboratifs représentant un budget total de plus de 3 milliards d’euros.

Les champs des possibles étant considérable, la convention de partenariat a ciblé trois axes prioritaires pour engager des fertilisations croisées. Ils concernent les domaines des matériaux agrosourcés, de la réalité augmentée et des objets connectés. A ces sujets s’ajoute le thème transversal de l’usine du futur.

Parmi les autres priorités on retrouve l’ouverture internationale, le partage des bonnes pratiques, la mutualisation des achats, et la levée de fonds avec le label EIP (Entreprise innovante des pôles).

Travailler ensemble

Thierry Stadler accède à la présidence du pôle IAR.
Thierry Stadler, président du pôle IAR.

« Nos pôles ont un objectif commun, mettre nos compétences complémentaires en synergie dans une démarche stratégique partagée dont territoires et entreprises seront les premiers bénéficiaires. Nous allons profiter de l’opportunité offerte avec la nouvelle région de travailler davantage ensemble. D’ores et déjà, nous organisons deux évènements sur la thématique des matériaux biosourcés : une convention d’affaires sur le bâtiment avec Fibres‐Energivie et une journée sur l’automobile avec Materalia et Pôle Véhicule du Futur. Un bon démarrage ! » s’est félicité Thierry Stadler, président du Pôle IAR.

Partager cet article avec :