Les Académies recommandent la recherche sur les PGM

Partager cet article avec :

Afin de pouvoir donner « un avis mesuré » sur la question des Plantes Génétiquement Modifiées (PGM) qui entrent dans le débat sur les OGM, les trois Académies (Agriculture, Sciences, Technologies) ont engagé une réflexion qui s’est conclue par un forum le 19 Novembre 2013. « Les PGM ne sont pas la seule solution d’avenir pour l’agriculture. Elles constituent un outil, à utiliser avec d’autres, pour une agriculture durable, productive et respectueuse de l’environnement, afin de servir une population mondiale en forte croissance » ont-ils estimé. Les académiciens se sont ainsi prononcés en faveur de la recherche sur les PGM et même sur les essais, y compris en plein champ et sur le long terme.

Des autorisations au cas par cas

Pour ce qui est des autorisations d’utilisation, ils conseillent néanmoins d’opérer au cas par cas « dans une approche de type coûts-bénéfices-risques, prenant en compte les différents contextes sociaux, écologiques et économiques ».

Les académiciens ont tiré ces conclusions sur la base du constat que les PGM ont été mises sur le marché depuis plus de 15 ans et qu’elles sont cultivées sur des surfaces importantes de la planète (170 millions d’hectares dans le monde en 2012, soit 10 fois la surface arable française).

http://www.academie-agriculture.fr/groupes-de-reflexion/plantes-genetiquement-modifiees

Partager cet article avec :