L’EcoPaXX compatible avec des achats publics américains

Partager cet article avec :
DSM Ricin
Les graines de ricin sont à l’origine du polyamide EcoPaXX.

Trois grades de polyamides EcoPaXX (PA-4,10) de la société DSM viennent de recevoir un label  « Certified Biobased Product » de la USDA, l’équivalent d’un ministère américain de l’agriculture. Il s’agit des grades 150MS, Q-HG6 et Q-HGM24 qui ont été mesurés avec un contenu de 70% de matières biosourcées, sachant que les 30% restants sont constitués par des renforts de type fibre de verre ou fibre minérale. Pour effectuer cette mesure, c’est le test ASTM (D6866) qui a été retenu. Il est basé sur une analyse de la teneur en carbone 14. Il permet donc de dater l’âge du carbone contenu dans le produit qui peut atteindre plusieurs centaines de millions d’années dans le cas d’un produit réalisé à partir de carbone d’origine fossile. DSM souligne par ailleurs que l’EcoPaXX a la particularité d’être à 100% « carbone neutre » du berceau à la tombe. Ceci signifie que le dioxyde de carbone généré pendant le procédé de production du polymère est totalement compensé par la part de dioxyde de carbone absorbée pendant les phases de croissance des graines de ricin, qui fournissent l’huile de ricin nécessaire à la fabrication du polyamide. Le groupe rappelle par ailleurs que le ricin est une plante tropicale qui n’a pas de vocation alimentaire. Avec cette certification, l’EcoPaXX apparaît désormais dans le « Biopreferred Catalog » (www.biopreferred.gov) du gouvernement américain qui liste des produits biosourcés agréés pour des achats publics. « Cette certification est une initiative du gouvernement américain, mais les clients de toutes les régions du monde pourraient en bénéficier dans leur choix de matériaux et de procédés » ajoute Wim Koetsier, à la tête du programme « Product Stewardhip » (gestion des produits) chez DSM.

Partager cet article avec :