Le site de Lacq se dote d’une unité de cogénération biomasse

Partager cet article avec :

La filiale de GDF-Suez, Cofely Services, vient de signer un accord de fourniture de vapeur sur 20 ans avec Biolacq Energies, filiale de Sobegi qui gère les plateformes de Lacq et de Mourenx dans les Pyrénées-Atlantiques. Pour cela, Cofely va investir 56 millions d’euros pour la construction et l’exploitation d’une centrale de cogénération biomasse sur la plateforme IndusLacq. Cette centrale aura une consommation de 160 000 tonnes par an de biomasse. Elle proviendra de gisements situés dans les Pyrénées et actuellement peu exploités.

Diminuer les émissions de CO2

lacq
La plateforme de Lacq dans les Pyrénées Atlantiques.

La centrale pourra produire 89 GWh d’électricité par an et 68 tonnes de vapeur par heure. Sa mise en service est prévue pour 2016 et devrait permettre d’éviter le rejet de 86 000 t/an de CO2. Elle « viendra compléter les outils de production de vapeur de Sobegi, dont l’Unité de traitement de gaz (UTG) qui produit de la vapeur à partir des ressources résiduelles du gisement de gaz naturel de Lacq. Les industriels pourront ainsi bénéficier d’un mix énergétique sécurisé », assure Cofely.

Partager cet article avec :