Le pôle IAR membre fondateur de l’intercluster européen 3BI

Partager cet article avec :
Thierry Stadler accède à la présidence du pôle IAR.
Thierry Stadler est le président du pôle IAR.

Le pôle de compétitivité Industries & Agro-Ressources (IAR) et ses homologues européens, Biobased Delta (Pays-Bas), BioEconomy Cluster (Allemagne) et BioVale (Royaume-Uni), ont lancé officiellement lors de la conférence européenne EFIB (27-29 octobre à Bruxelles), le tout premier intercluster dédié à la bioéconomie. Dénommé « 3BI » (Brokering Bio-Based Innovation), il a pour ambition de faciliter l’accès des entreprises européennes aux nouveaux marchés porteurs de la bioéconomie.
Il s’appuiera sur la complémentarité des spécialités et expertises des quatre clusters qui le constituent :
Bioeconomy Cluster est spécialisé dans la valorisation de la ressource forestière ;
BioVale travaille en priorité sur l’exploitation des déchets organiques ;
IAR se concentre sur la valorisation de la biomasse agricole, forestière et algale ;
Biobased Delta se concentre sur une gamme de nouvelles ressources renouvelables pour l’industrie chimique.

Un accompagnement dans des projets européens

L’objectif principal de 3BI est de favoriser les échanges et collaborations entre les quatre clusters et leurs membres : de la mise en relation en vue de constituer des partenariats internationaux, à l’intégration et l’accompagnement dans des projets européens par exemple.

Les entreprises françaises membres du pôle IAR bénéficieront ainsi d’un accès facilité à de nouveaux partenaires européens, atouts supplémentaires pour augmenter leur compétitivité ou encore conquérir de nouveaux marchés. Un site Internet dédié a été créé à l’adresse : www.3bi-intercluster.org.

Le pôle de compétitivité IAR a fortement encouragé la formation de cet intercluster unique en Europe. « IAR a été fortement impliqué dès le début dans la création de 3BI. Nous sommes heureux de lancer l’intercluster aujourd’hui car il est certain qu’il va favoriser les collaborations entre les acteurs européens et contribuer à faire de l’Europe le leader mondial de la bioéconomie. Une opportunité supplémentaire pour nos membres de se développer en Europe et à l’international » a déclaré Thierry Stadler, président du pôle IAR.

Partager cet article avec :