Le congrès ISGC 2015 fête l’innovation

Partager cet article avec :

Pour sa deuxième édition, le symposium international sur la chimie verte ISGC 2015 s’est tenu du 3 au 7 mai à La Rochelle (Charente-Maritime) a organisé sa première cérémonie des « Grands Prix de la Chimie Verte ». Les responsables de l’ISGC 2015 a ainsi voulu décerner deux distinctions : une à un acteur du monde industriel et une autre acteur de la recherche académique. Les lauréats ont été primés pour leur contribution à « une avancée scientifique significative et remarquable » ou la levée d’un verrou scientifique et technologique « dans le domaine de la chimie verte appliquée aux matières premières renouvelables et recyclées ».

Le premier grand prix a été attribué à la société M2i, spécialisée dans le développement de procédés chimiques innovants. Depuis deux années, M2i a contribué à proposer sur le marché des ingrédients actifs pharmaceutiques (API) de niche (ASL, métopimazine, la sphingomyéline ou encore l’alcool selachylique) selon les exigences des Bonnes pratiques de fabrication de l’Agence nationale de sécurité des médicaments (ANSM). En effet, M2i est parvenu à mettre au point un procédé de production à coût maîtrisé et fiable de ces API. La deuxième récompense a été décernée au Professeur Bert Sels de l’université catholique de Louvain en Belgique pour ses travaux sur la catalyse hétérogène. Les recherches du Professeur Sels se focalisent sur deux domaines que sont la conversion catalytique de ressources renouvelables en synthons et carburants biosourcés, ainsi que l’activation catalytique de petites molécules telles que CH4, O2, les NOx ou encore le CO2.

 

Partager cet article avec :