Le biodiesel émet moins de particules que le diesel

Partager cet article avec :

Selon une récente étude de l’IFPEN, réalisée pour le compte du groupe agroindustriel Avril, l’ajout de biodiesel dans le diesel permettrait de diminuer le niveau de particules dispersées dans l’atmosphère lors de son utilisation.

Pour cela, deux véhicules diesel ont été testés sur un banc à rouleaux : l’un Euro 6 équipé d’un filtre à particules, l’autre Euro 5 sans filtre à particules.

Les résultats obtenus ne montrent aucune augmentation ou diminution des émissions de CO, HC et NOx lorsque l’on ajoute du biodiesel au carburant. Par contre, les émissions de particules en masse et en nombre diminuent très nettement lorsque la teneur en biodiesel augmente pour le véhicule diesel non muni d’un filtre à particules. Cet impact est quasi-inexistant pour le véhicule diesel muni d’un filtre à particules.

Jusqu’à 43% de moins de particules avec un diesel B30

Par exemple, la diminution des particules peut aller jusqu’à 43% en masse et jusqu’à 25% en nombre pour un carburant B30 (30% de biodiesel) sur un véhicule non équipé de filtre à particules.

Rappelons qu’en Europe le biodiesel peut atteindre 7% en volume dans le diesel (et 8% en vol. en France). L’IFPEN souligne que, dans certains pays d’Asie, par exemple l’Indonésie, la teneur en biodiesel peut atteindre 20% avec la perspective d’aller jusqu’à 30%.

Partager cet article avec :