L’association Valbiom Centre est mise en sommeil

Partager cet article avec :

L’association Valbiom Centre a été mise en sommeil le 10 décembre 2014, sans pour autant être dissoute. Cette décision il a été prise à l’unanimité lors de son assemblée générale extraordinaire qui s’est déroulée le 10 décembre 2014.

Ses activités d’accompagnement des entreprises sont ainsi transférées au Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation (CEEI) porté par la CCI d’Eure-et-Loir, structure régionale dédiée à l’innovation en région Centre. La thématique Bio-industrie devient ainsi l’une des thématiques du CEEI.

Le CEEI est spécialisé dans l’accompagnement d’entreprises innovantes, quel que soit leur stade de maturité. Sa taille et son équipe intégrée en font une référence auprès des chefs d’entreprise qui souhaitent créer ou s’implanter en région Centre.

Les CEEI ont été créés par la Commission Européenne pour favoriser une dynamique économique s’appuyant sur le potentiel local, en faisant émerger et en accompagnant l’innovation au sein de l’entreprise. A ce jour, 170 CEEI sont répartis dans l’ensemble des pays de l’Union Européenne, dont 36 en France, et sont référencés par l’association EBN (European BIC Network).

Eure-et-Loir travaille sur les bioproduits depuis 2006

Pour rappel, Valbiom Centre était un cluster régional avec pour objectif de favoriser le développement économique et l’emploi en zone rurale en faisant collaborer le monde agricole, l’industrie et la recherche autour de projets innovants de valorisation non-alimentaire de la biomasse. Son origine remontait à 2006 avec la mise en place en Eure-et-Loir d’une mission Bioproduits par la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre d’Agriculture du département. En 2010 l’initiative avait été étendue à toute la région Centre avec la création de l’association Valbiom, lauréate en 2011 de l’appel à projet «  grappes d’entreprises » de la Datar, ce qui lui avait permis d’acquérir le statut de cluster.

En Wallonie, il existe aussi  une association du même nom, ValBiom. Elle travaille également sur la valorisation non alimentaire de la biomasse, mais sans aucune connexion avec Valbiom Centre.

Partager cet article avec :