L’association France Eco Extraction voit le jour

Partager cet article avec :

France Eco-ExtractionPour conforter les actions structurantes menées depuis déjà trois années dans le secteur de l’éco-extraction du végétal, trois pôles de compétitivité PASS (Parfums Arômes Senteurs Saveurs), PEIFL (Pôle Européen d’Innovation Fruits et Légumes) et Trimatec (écotechnologies), appuyés par des partenaires techniques experts, le laboratoire Green de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse et l’association innovation fluides supercritiques (IFS) annoncent la création de l’association France Eco Extraction. Ils ont été rejoints par l’Université Européenne des Senteurs et Saveurs (UESS) et FranceAgriMer. La présidence est actuellement assurée par le pôle Trimatec. Cette association fait suite à la création par les 3 pôles d’une marque commune « France Eco-Extraction » deux ans plus tôt.

« Les objectifs de l’association sont de favoriser la mutualisation, le développement et la diffusion des compétences, de méthodes et d’outils d’éco-extraction du végétal et de faire émerger des projets de R&D innovants et collaboratifs. L’accent est également mis sur les actions vers l’international » expliquent les partenaires, citant le projet transnational « Eco-Extraction Transfrontalière », piloté par l’UESS avec 5 partenaires franco-italiens, visant à faire connaître ces technologies aux entreprises intéressées.

En matière de procédés, deux plateformes technologiques Erini à Grasse (06) et Extralians à Nyons (26) ont déjà été mises en synergie pour offrir de l’expertise et des équipements de laboratoire, pilotes et industriels aux acteurs de la filière. En plus des deux plateformes : un projet de plateforme « Green » devrait voir le jour au  sein de la Cité du Végétal de l’Enclave des Papes à Valréas (84), avec la mise à disposition de technologies de type micro-ondes, ultrason, flash détente…

 

Partager cet article avec :