Lanxess annonce la production de bio-PBT en Allemagne

Partager cet article avec :

Lanxess annonce que la première production de polybutylène bio-téréphtalate (PBT), utilisant du 1,4-butanediol (BDO) fabriqué à partir de matières premières renouvelables, a été réalisée dans une usine de taille mondiale. Le bio-BDO utilisé (20 tonnes) provient d’un procédé biotechnologique développé par la société américaine Genomatica qui utilise du sucre comme matière première. Lanxess assure que la qualité du bio-PBT obtenu est parfaitement conforme aux spécifications attendues et que cette qualité est équivalente à celle du PBT pétrosourcé.
Ce bio-PBT a été produit dans une usine de 80000 tonnes par an, située à Hamm-Uentrop, en Allemagne. Dédiée à ce polymère, l’usine est exploitée par une coentreprise détenue à parité par Lanxess et DuPont depuis 2001. Ce polymère est commercialisé sous le nom de Pocan par Lanxess et Crastin par DuPont.

Un projet en ligne avec la stratégie de « green mobility » de Lanxess

« C’est un signal fort au marché et un énorme pas en avant pour nos projets d’avenir visant à offrir notre plastique high-tech Pocan dans une version biosourcée. Grâce à leurs propriétés inchangées, les compounds de Pocan à base de bio-PBT peuvent être directement utilisés dans des applications éprouvées comme l’automobile ou les secteurs électriques et électroniques. Ceci s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de Green Mobility » a déclaré Hartwig Meier, chef de produit mondial dans la Business Unit High Performance Materials de Lanxess.

Partager cet article avec :