L’Allemand Lanxess s’associe à son compatriote Evocatal

Partager cet article avec :

Le géant allemand a débuté un nouveau partenariat avec son compatriote Evocatal, basé à Düsseldorf, dans le domaine du caoutchouc biosourcé. Ce dernier développe des procédés biocatalytiques à destination de l’industrie chimique et pharmaceutique. Dans le cadre de cette alliance, les partenaires vont développer des méthodes biotechnologiques pour synthétiser des précurseurs chimiques qui seront ensuite utilisés pour fabriquer du caoutchouc. Ceux-ci seront issus de matériaux renouvelables. Lanxess et Evocatal ont commencé à collaborer en septembre 2011, à travers le projet ThRuBio (Thermoplastics and rubber via biotechnological synthesis), un consortium de recherche composé d’Evonik, de Lanxess et de l’Université technologique de Munich qui devrait prendre fin en 2014. Via cette nouvelle alliance, le groupe allemand confirme sa volonté d’accroître ses positions dans le caoutchouc biosourcé. En novembre 2011, Lanxess avait lancé à l’échelle commerciale son premier caoutchouc éthylène-propylène-diène monomère (EPDM) biosourcé, qui contient 70 % d’éthylène issus de sucre de canne. Ce dernier est commercialisé sous la marque Keltan Eco. D’une capacité initiale de plusieurs centaines de tonnes, il est produit sur le site brésilien de Triunfo, à partir d’éthylène biosourcé fourni par le pétrochimiste brésilien Braskem. Lanxess recherche également des sources alternatives pour la production de caoutchouc butyle, principalement utilisé dans la fabrication des pneus. En effet, le chimiste allemand et son partenaire américain Gevo travaillent actuellement sur un procédé de production d’isobutène à partir de sucres issus du maïs. L’isobutène est une matière première clé dans la production de caoutchouc butyle. Enfin, en octobre 2011, le chimiste allemand avait aussi signé avec BioAmber pour développer des plastifiants sans phtalate fabriqués à partir d’acide succinique. La commercialisation devrait débuter au cours de l’année.

Partager cet article avec :