La valorisation du CO2 soutenue par le FUI

Partager cet article avec :

Le projet de recherche VALCO2 II, labellisé par le pôle de compétitivité Axelera, vient de recevoir une aide d’Etat au titre du 17ème appel à projets du FUI (Fonds Unique Interministériel). « Le CO2 est le principal gaz à effet de serre généré par l’activité humaine. Des travaux importants sont engagés à travers le monde pour le capter et le stocker. Pour aller plus loin et en complément de ces travaux, il est envisagé également de le valoriser en le considérant comme une matière première source de carbone non fossile utilisable pour la fabrication de produits à plus forte valeur ajoutée (produits chimiques et/ou à valeur énergétique), et non comme un déchet » explique Axelera.

Dans ce contexte, le projet VALCO2 II a pour objectifs le développement de procédés de transformation du CO2 à grande échelle pour fabriquer des produits d’importance industrielle (hydrogénocarbonates, carbonates d’alkyle, acide formique) tout en s’assurant de leur rentabilité économique et de leur impact positif sur l’environnement, ainsi que la mise en place d’un observatoire français des sources industrielles de CO2 disponibles.

Six partenaires industriels et académiques

Le projet VALCO2 II regroupe 6 partenaires : Solvay (porteur), IFP Energies nouvelles, l’Institut de Transition Energétique IDEEL, la PME Inevo Technologies et 2 laboratoires de recherche : l’Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires de Lyon (ICBMS) et le Département de Chimie Moléculaire de Grenoble (DCM). D’une durée de 48 mois, ce projet a un budget global de 3 M€.

Dans le cadre du 17ème appel à projets du FUI (Fonds Unique Interministériel), 65 nouveaux projets de R&D collaboratifs vont être financés sur un total de 134 dossiers présentés. Ces projets ont la particularité d’associer au moins deux entreprises et un laboratoire de recherche ou un organisme de formation. Ils ont été sélectionnés pour leur caractère innovant et l’activité économique qu’ils génèreront. Ils bénéficieront d’une aide financière globale de l’État de 50 M€ et d’une aide des collectivités territoriales et des fonds communautaires (FEDER) à hauteur de 39 M€.

Outre VALCO2 II, 4 autres projets labellisés par Axelera ont été sélectionnés (SMILE, DAMIER, SMOUSSIF et SOLARCLYM II).

Partager cet article avec :