La réglementation italienne sur les sacs plastiques favorise Cereplast

Partager cet article avec :

Selon Cereplast, l’un des principaux fabricants de bioplastiques compostables et durables, l’Italie vient de publier dans son Journal officiel un décret réduisant l’usage des sacs plastiques traditionnels à usage unique. Cette loi interdit notamment l’utilisation de certains additifs biodégradables et exige des marchands italiens d’utiliser uniquement des plastiques compostables définis par la norme EN 13432. Elle stipule que des sanctions pour non-conformité seront applicables à compter du 27 mai 2013. Le montant des amendes pour non conformité pourra atteindre 2500 € à 25000 € et même davantage en fonction de la quantité de sacs non conformes. Cette interdiction de sacs en plastique non biodégradables est une première étape franchie par le gouvernement italien pour faire de l’Italie une nation « plastic free », selon le fabricant de résines.

Un potentiel de 50 millions de dollars pour Cereplast

Pour Cereplast, cette annonce représente un potentiel de 50 M$ de revenus pour ses résines conformes à la norme EN 13432, sur un marché italien des résines compostables pour grades de films soufflés dépassant les 500 M$. Actuellement, 4 acteurs d’environ 5 à 120 M$ de chiffre d’affaires se partagent ce marché.

La capacité de production de résines de l’usine Cereplast à Seymour dans l’Indiana  étant de 3000 t/mois (35 000 t/an), le groupe a calculé qu’elle sera en mesure de produire plus de 10 M$/mois de résines, sur la base d’un prix du marché de 4500 $/t. Cereplast ajoute que ses films soufflés ont un avantage concurrentiel car ils peuvent être traités sur des équipements traditionnels sans nécessiter de modifications.

Pour Frederic Scheer président-directeur général de Cereplast, la demande sera au rendez-vous  : « Beaucoup de nos clients ont passé des commandes en prévision de ce moment. Nous avons testé nos produits avec environ 50 convertisseurs de films soufflés en Italie, et maintenant que le décret d’application est publié, nous prévoyons une augmentation des ventes ».

Rappelons que la société Cereplast a été créée en 1996, par Frederic Scheer, à la suite de l’acquisition des droits exclusifs de distribution des résines Novamont Mater-Bi sur l’ensemble du continent nord américain.

Partager cet article avec :