La mise en culture de chanvre s’accélère en Europe

Partager cet article avec :
EIHA organise chaque année une conférence internationale pour les acteurs du chanvre.
EIHA organise chaque année une conférence internationale pour les acteurs du chanvre.

L’association professionnelle EIHA (European Industrial Hemp Association) révèle que les surfaces de chanvre cultivées en Europe sont passées de 8000 hectares en 2011 à près de 25000 hectares (estimation) en 2015. Ce triplement des surfaces sur 5 ans s’explique par une demande croissante en chanvre pour le domaine des matériaux.

Des applications pour l’allègement des matériaux

En effet, les fibres de chanvre sont utilisées dans l’industrie de l’automobile, en isolation, ainsi qu’en papeterie spécialisée. Dans l’automobile, le chanvre permet de renforcer des pièces intérieures en « composites – fibres naturelles » (NFC), tout en contribuant à l’allégement des véhicules. Sur ce créneau, l’EIHA explique que le chanvre concurrence des fibres exotiques asiatiques sont la disponibilité est limitée par la compétition locale avec les cultures alimentaires et des interdictions temporaires d’exportation. En revanche, les fibres de chanvre européennes peuvent satisfaire des demandes croissantes, « si celles-ci sont communiquées avant les périodes de semis en mars » précise l’EIHA.

Des qualités nutritionnelles

Dans le même temps, les graines de chanvre font une percée dans l’industrie alimentaire. « En 2015, les produits alimentaires à base de chanvre sont sortis des marchés de niches et ont été fournis par des compagnies reconnues » poursuit l’association. La graine de chanvre est très nutritive et très digeste. Son huile présente un excellent profil en acide gras, avec un équilibre « presque parfait » entre les acides gras omega-3 et omega-6, auxquels s’ajoutent deux acides gras majeurs, l’acide stéaridonique (SDA) et l’acide gamma linoléique (GLA). La part d’acides gras insaturés atteint le taux de 90 %. De son côté, la protéine de chanvre inclut les 21 acides aminés, fournit des minéraux, de la vitamine E et elle est riche en fibres alimentaires. « Dans un nombre grandissant de régions d’Europe, les agriculteurs découvrent le chanvre, culture alternative pour la production de graines, de protéines et d’huile à hautes valeurs nutritionnelles » ajoute l’EHIA.

Des débouchés thérapeutiques

Le chanvre produit enfin du cannabidiol (CBD), un complément alimentaire à potentiel thérapeutique, similaire à d’autres médicaments naturels comme la valériane. La compagnie allemande Hanf Farm, membre de EIHA, est le premier producteur de chanvre au monde à avoir reçu la certification ISCC PLUS (International Sustainability and Carbon Certification) pour ses produits « fleur de chanvre » et « graines de chanvre ». D’autres certifications suivront cette année, incluant la fibre.

 

EIHA en bref

European Industrial Hemp Association (www.eiha.org) est l’organisation européenne du chanvre industriel. Elle représente des producteurs, des transformateurs et des distributeurs ainsi que des scientifiques. La plus importante conférence mondiale sur le chanvre industriel se tiendra à Wesseling, près de Cologne (Allemagne) les 1er et 2 juin 2016 : la 13ème Conférence Internationale de EIHA. Comme l’an dernier, plus de 250 participants représentants 40 pays différents ainsi que 30 exposants sont attendus : www.eiha-conference.org/programme

 

Partager cet article avec :