La fibre Lycra se fait biosourcée

Partager cet article avec :

La société Invista a mis au point une fibre élasthanne Lycra biosourcée. « Cette fibre est produite avec du glycol polytétraméthylène (PTMEG) et du diisocyanate de diphénylméthylène (MDI). A travers des collaborations avec deux sociétés nous avons réussi à produire le PTMEG à partir de sucre provenant de maïs. Ce PTMEG entre à 70 % dans la composition du Lycra », détaille Arnaud Tandonnet, directeur mondial pour le développement durable d’Invista. La société produit ce PTMEG à partir de butanediol biosourcé sur le site de La Porte (Texas) aux États-Unis. Pour les premiers lots d’échantillons, la fibre Lycra a elle été produite sur le site américain de Waynesboro (Virginie) et pourrait ensuite être produite sur ce même site ou dans une des usines asiatiques d’Invista, selon Arnaud Tandonnet.

Des applications dans le domaine vestimentaire

« Nos tests en laboratoire et dans les applications textile ne montrent aucune différence d’avec les fibres Lycra conventionnelles », indique Arnaud Tandonnet. La société vise des applications textiles et notamment dans les domaines du sportswear et des jeans. « Nous avons déjà discuté avec plusieurs marques et plusieurs producteurs qui sont très intéressés », témoigne le directeur mondial pour le développement durable. Il prévoit ainsi la production dans des quantités commerciales pour les collections vestimentaires automne/hiver 2015 et printemps/été 2016. Si l’emploi de matières premières biosourcées entraîne un surcoût, Arnaud Tandonnet précise que « la fibre Lycra biosourcée est positionnée au même niveau que nos fibres spécialisées ». Reste à attendre les premières applications industrielles.

Partager cet article avec :