La conversion de bagasse en éthanol en démonstration

Partager cet article avec :
Edeniq
Pilote d’Edeniq à Visalia en Californie.

Edeniq, une entreprise américaine spécialisée dans les biomatériaux et les biocarburants, a commencé l’ingénierie et la construction d’un démonstrateur qui convertira de la bagasse, co-produit fibreux du traitement de la canne à sucre, en sucres cellulosiques sur le site du producteur brésilien de sucre et d’éthanol Usina Vale, dans l’État de São Paulo.  Ces sucres cellulosiques seront ensuite convertis en éthanol cellulosique sur le site. L’usine, financée à parité par les deux partenaires, traitera jusqu’à 20 tonnes par jour de bagasse. Edeniq et Usina Vale ont collaboré à l’étude de faisabilité qui a permis d’évaluer la possibilité d’intégration des technologies d’Edeniq dans l’usine Usina Vale.
« Le Brésil a une demande importante et croissante en éthanol », a déclaré Pedro Augusto Menezes Toledo Florencio, président de Vale Usina. « Nous croyons que la technologie d’Edeniq va nous permettre d’augmenter la production d’éthanol d’une manière très économique, ce qui nous permettra de répondre à la demande croissante de nos clients et de notre pays ».
La technologie brevetée d’Edeniq a la particularité de traiter efficacement la biomasse pour libérer les sucres cellulosiques qui peuvent être convertis en éthanol ou en d’autres produits. Edeniq exploite déjà une installation pilote de ce type entièrement intégrée de deux tonnes par jour à Visalia, en Californie, en partenariat avec Technologies Logos. Elle transforme de la matière première cellulosique en sucres, puis en éthanol cellulosique. La clé du processus est baptisée Cellunator, une technologie de pré-traitement mécanique de la biomasse, auxquels sont associés des catalyseurs biotechnologiques. L’usine brésilienne utilisera également un réacteur de conception exclusive pour la conversion enzymatique en continu de la biomasse en sucre.
« Grâce à ce partenariat avec Usina Vale, nous démontrons notre modèle qui vise à accroître l’efficacité, la flexibilité et la durabilité des biocarburants à faible coût et en intégrant des technologies dans les sites existants de production d’éthanol », a déclaré Brian Thome, président d’Edeniq.

Basée à Visalia, en Californie, à Omaha, dans le Nebraska et dans l’État de São Paulo, au Brésil, Edeniq est financé par des investisseurs de premier plan comme Kleiner Perkins Caufield & Byers, Draper Fisher Jurvetson, Flint Hills Resources Renewables, Westly group et Cyrus Capital.

 

Partager cet article avec :