La bioéconomie allemande visible sur Internet

Partager cet article avec :
Le Reichstag à Berlin.

L’Allemagne est souvent citée comme un grand pays de la bioéconomie. Et pour faire connaissance avec cette bioéconomie en version allemande, il existe un site internet dédié au sujet, proposé à l’initiative du Ministère Fédéral de l’Éducation et de la Recherche (BMBF). 

Le pays se targue d’être à l’avant-garde du mouvement et d’occuper une position internationale de premier plan. Pour preuve en 2010, l’Allemagne est devenu l’un des premiers pays à publier sa stratégie nationale de recherche Bioéconomie 2030, sous la conduite du BMBF. L’objectif affiché est la transformation de l’industrie et de la société vers le biosourcé. De 2010 à 2016, 2,4 millions d’euros ont été alloués à la recherche et au développement dans ce domaine.
Puis en 2013, une stratégie nationale sur la bioéconomie a été proposée par le gouvernement marquant une étape supplémentaire dans la volonté du pays de s’engager dans une économie biosourcée et durable. L’Europe avait publié sa stratégie un an avant, tandis que la France vient tout juste de le faire. Cette stratégie a été élaborée sous la direction du Ministère fédéral de l’alimentation et de l’agriculture pour sa mise en œuvre dans tous les domaines. Un Bioeconomy Council associé au processus a conseillé le gouvernement fédéral dans l’élaboration et la mise en œuvre de la Stratégie nationale de recherche. Ce Bioeconomy Council est composé de divers experts scientifiques et du milieu des affaires. Il prépare des recommandations pour des développements futurs et favorise le dialogue civil avec tous les acteurs sociaux.
Qu’est-ce que le Bioeconomy Council?
En 2009, le Ministère fédéral de l’éducation et de la recherche (BMBF) et le Ministère fédéral de l’alimentation, de l’agriculture et de la protection des consommateurs (BMELV) ont créé le Conseil de bioéconomie en tant que conseil consultatif indépendant auprès du gouvernement fédéral allemand. La tâche centrale des 17 membres actuels du conseil, dont l’expertise couvre l’ensemble de la bioéconomie, est de rechercher les moyens de trouver des solutions durables et de présenter leurs idées dans un contexte mondial. Le Bioeconomy Council se réunit régulièrement pour préparer des prises de position et des avis d’experts, organiser des événements sur des questions clés et promouvoir la vision de la bioéconomie auprès du grand public. Les activités du conseil sont orientées à la fois vers des objectifs à long terme ainsi que les exigences de la politique actuelle. Le Bioeconomy Council a terminé sa première période de travail au début de 2012. L’été suivant, le gouvernement fédéral a nommé un nouveau comité, qui a démarré ses travaux à l’automne 2012. Dans la composition, une importance équivalente est donnée à l’économie, la science et la société.
En novembre 2015, le premier Global Bioeconomy Summit s’est tenu à Berlin. Organisé par le Bioeconomy Council, quelque 700 participants de 82 pays se sont réunis pour la première fois pour définir comment la bioéconomie contribuerait le mieux à la croissance verte, aux objectifs de développement durable et à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique.

Partager cet article avec :